Village du Béage
  • Adresse
  • Mairie Le Béage
  • 07630 Le Béage
  • Contact
  • Tél : 04 75 38 89 78
  • Tél : 04 75 38 80 73
  • Coordonnées GPS
  • Latitude : 44° 50` 53.6028``
  • Longitude : 4° 7` 14.8800``

Tous les champs ne sont pas renseignés correctement

L'adresse e-mail n'est pas valide

Le contrôle anti-spam n'est pas valide

Le formulaire de contact a correctement été envoyé

Cryptogramme Réactualiser le cryptogramme

Description

Le Béage est une des portes d'entrée sur la Montagne Ardéchoise, situé à quelques kms de la frontière avec la Haute Loire. Il surplombe et offre une vue magnifique sur la vallée de la Veyradeyre.

Le nom de "Béage" ne daterait que de 1790, date à laquelle le village a été érigé en commune. Béage viendrait de Bizadge-Bizadgis, soit le village aux deux chemins : celui qui relie Montpezat au Puy en Velay par le Chabanis et celui d'Issarlès.

Entourée de sucs comme le Montfol, ou le Taupernas, la commune offre de magnifiques panoramas sur les circuits de randonnée. Sa proximité du Mézenc, lui donne un accès privilégié sur le Velay et la région Auvergne. A découvrir, sur les traces de l'histoire : Le Chastelas, La Chartreuse de Bonnefoy.

La chartreuse de Bonnefoy est fondée dans la deuxième moitié du XII° siècle par Guillaume Jourdain, seigneur du Mézenc. Malgré les limitations imposées à l’extension de leur domaine, appelé « désert », les chartreux entrent vite en concurrence avec les autres établissements monastiques du secteur : cisterciens d’Aiguebelle à la grange de Goudoulet, mais aussi de Mazan, moines de la Chaise-Dieu aux Sagnes, au Cros de Géorand…, Bénédictins du Monastier Saint Chaffre, Augustiniens du Prieuré de Charay aux Estables,… Ces conflits d’intérêt étaient inévitables étant donné la densité de l’implantation monastique sur le secteur.
Le site est idyllique pour l’installation d’une chartreuse car ces religieux affectionnent tout particulièrement les fonds de vallée élevés, comme l’est le vallon de la Veyradeyre. La Chartreuse de Bonnefoy sera rebâtie en 1728, il en reste aujourd'hui des vestiges. Les bâtiments restants ne datent pas du Moyen-Age, mais plutôt de la période moderne, car la chartreuse eut à subir de nombreuses dégradations et attaques au cours de son histoire. Se distinguent clairement la façade du pavillon d’entrée, aux lignes pures et classiques, les vestiges de l’églises, avec la tour carrée au chevet, mais aussi les bâtiments où se trouvaient les cellules des chartreux, et notamment celle du prieur à la tête de la communauté. D’autres vestiges sont plus difficiles à trouver comme les restes de la maison Basse, ou résidaient les convers, religieux en charge des travaux manuels, ou encore les imposants viviers. Une grande partie des vestiges demeure privée et habitée, aussi nous vous incitons vivement à respecter les lieux et la tranquillité des résidents qui ont la gentillesse de laisser les touristes profiter de ce patrimoine.
L'Eglise du Béage, dédiée à Saint-Pierre, construite en 1862 détient une croix de cuivre repoussé et émaillé, provenant de la chartreuse de Bonnefoy, un doigt de Saint-François Régis et des boiseries de Régis Breysse, enfant et berger du pays).

Type(s) de clientèle

  • Accueil groupes

Langue(s) parlée(s)

  • Français

Nous proposons aussi

Prestations

Equipements

  • Aire de stationnement camping-cars
  • Aire de pique-nique
  • Salle d'animation
  • Salle de projection
  • Cabine téléphonique / Point Phone
  • Restaurant
  • Parking à proximité
  • WC publics

Services

  • Animaux acceptés

Plan d'accès