Office de Tourisme Montagne d'Ardèche Je m'installe ici
Plan d’eau privé, géré par la commune de Saint Martial, le lac bénéficie d’une réglementation pêche particulière. Vous pouvez pratiquer la pêche à la ligne flottante. Cette technique s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux passionnés.

Description

Elle consiste à laisser flotter un bouchon sous lequel se trouve une èche (appât fixé à l’hameçon) qui reste ainsi entre deux eaux. Vous pourrez pêcher diverses espèces telles que le brochet, la truite arc en ciel ainsi que des poissons blancs.

La pêche est ouverte du 1er mai au 30 septembre :

• Les mercredis,
• Les week-ends et jours fériés,
• De 06h00 à 12h00.
Le lac de Saint Martial étant une eau close, seule la carte communale de pêche à la saison ou journalière est obligatoire. La carte est à prendre sur place.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur http://www.st-martial.com

Entre les vallées de l’Eysse et de l’Escoutay, le site de Saint Martial apparaît nettement en contrebas du rebord oriental du plateau, à 5km à l’Est-Nord-Est du Mont Gerbier de Jonc. Avec une superficie de 13 ha, le lac de Saint Martial occupe une dépression dominée au Nord Est par le volcan phonolitique de Lestrat. Son exutoire est orienté au Sud vers la vallée de l’Escoutay que les eaux de trop plein rejoignent par le vallon court et encaissé du Moulinou, ancien moulin à eau actuellement situé en contrebas du barrage. Le village de Saint Martial qui se reflète dans les eaux du lac forme un balcon en croissance perché au flanc Ouest de la dépression.
L’histoire du lac est relatée par Paul Camus (1927).
D’après les documents, c’est probablement entre 1688 et 1738 que s’ouvrit vers le Moulinou un exutoire naturel, qui provoqua la vidange du lac. Son emplacement fut alors occupé par un marais sur lequel la culture gagna peu à peu. En 1974 la construction d’un barrage au-dessus du Moulinou, conduisit à la création du lac artificiel actuel destiné à diversifier les potentialités touristiques du village.
Comme le maar de Borée, le maar de Saint Martial est un cratère d’explosion correspondant à une activité volcanique de type phréatomagmatique lié à la rencontre eau-magma. Il est également récent quelques centaines de milliers d’années tout au plus (volcanisme du Vivarais).
L’activité a débuté par une phase effusive (épanchements de lave sans explosion) au cours de laquelle une coulée basaltique a été émise vers la vallée de l’Escoutay. Le barrage provoqué par cette coulée a bloqué le cour d’eau et créé une retenue qui doit être à l’origine du passage à une activité phréatomagmatique. Le cratère d’explosion se situe probablement à l’emplacement de la dépression plus ou moins circulaire qu’occupe actuellement le lac de Saint-Martial.
Les grottes troglodytes de Cros Laplanche occupées jusqu’en 1945 ont été creusées par l’homme dans des lahars (écoulement boueux) ici très épais, le matériau offre le double avantage d’être à la fois tendre et stable. On trouve également des lahars vers l’aval de la vallée de l’escoutay jusqu’à la Chazotte.
Produits des explosions : petites carrières au dos du versant sud du cratère, au bord de la D215 (vers St Andéol de Fourchades, superposition de couches).

Ouverture

Du 01/05 au 30/09/2024.
Fermetures exceptionnelles les Jeudi de l'Ascension, Lundi de Pentecôte, 1er mai, 8 mai, 14 juillet et 15 août.

Nous proposons aussi :

Tarifs

Accès libre. Le lac de Saint Martial étant une eau close, seule la carte communale de pêche à la saison ou journalière est obligatoire. La carte est à prendre sur place.

Localisation

Aller en haut